Ce blog est parfois au second degré, merci de ne pas tout prendre littéralement et d'en tenir compte si vous devez laisser des commentaires.

samedi 27 juin 2015

Islam : les gremlins sont parmi nous.


Il faut arrêter de se voiler la face. Eux au propre et nous au figuré. L’Islam n’est pas compatible avec notre civilisation et son expansion dans un pays ne peut avoir pour conséquences que la charia qu’il porte dans ses gènes ou un régime dictatorial capable de le contenir. Si quelqu’un connaît un exemple qui fonctionne de cet oxymore que serait un Islam démocratique, je suis tout ouïe.

Les musulmans, c’est comme les Gremlins : les gentils c’est juste des méchants qui n’ont pas encore été nourris après minuit (et en période de Ramadan ça devient rare). Le gentil musulman c’est juste un musulman qui ne se sent pas encore en nombre suffisant pour nous imposer son mode de vie et qui applique les préceptes (la taqiyya) de sa religion qui lui demande, tant qu’il est en état d’infériorité, d’être aimable en façade et de feindre sa soumission aux lois des infidèles tout en leur conservant son animosité.

Le "Padamalgam" suinte des bouches de ces traîtres suicidaires prétendument de gôooche ou "républicains" à la moindre petite décapitation, fauchage de piétons et autres poignardages.  On nous parle de loup solitaire. Le djihadisme donne l’impression de s’attraper comme une mauvaise grippe, comme un virus informatique devenant soudainement transmissible au Charlie crétinisé.

Tout pour nous faire oublier le lien entre le Mogwai et le Gremlin. Pour masquer l’évidence qu’ils sont les deux faces de la même pièce. Les attentats ne sont pas djihadistes, ils sont musulmans. Rien de ce que font ces fanatiques n'est proscrit par l'Islam, tout y est prescrit, l'Islam de la Mecque servant d'écran de fumée à celui de Médine.

A cause de nos politiques qui confondent la France et la République et des associations comme SOS racisme pilotées en sous-main par d’autres fanatiques religieux d’une autre nature, être Français ne veut plus rien dire.

Pour que cela ait à nouveau un sens, la logique voudrait de :
  1. Supprimer toutes les lois qui poussent au suicide collectif en muselant l’expression (Gayssot, Pleven…) et dissoudre toutes les associations communautaires.
  2. Arrêter l’immigration et toute assistance aux immigrés.
  3. Supprimer le droit du sol
  4. Expulser TOUS les doubles nationaux
  5. Interdire l’ISLAM et déchoir de la nationalité tout Français (même "de souche") converti.
  6. Revoir rétroactivement toutes les naturalisations depuis 30 ans en fonction de critères précis

Malheureusement aucun politique, FN compris, n’osera aller jusque-là au nom d’un sentiment humain universel qui n’est pourtant qu’une autre face du capitalisme sauvage et de la mondialisation sans limite. Il faut arrêter de traiter comme des êtres humains ceux qui nous traitent comme de la viande ou des vaches à lait. Sinon on va crever et 1500 ans de civilisation avec nous.

Lorsqu’on se laisse éradiquer dans le seul but de respecter scrupuleusement et unilatéralement un "aimez-vous les uns les autres" mal compris et manipulé censé nous gagner le paradis, on ne vaut pas mieux, au final, que les fanatiques d’un des camps d’en face (il y en a plusieurs) qui meurent et nous tuent en gueulant "Allah akbar".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire